Le nombre d'Or

La leçon par l'exemple - A la plage avec mon Smartphone.

Réussir ses photos d'enfants : l'essentiel pour bien commencer.

Jai teste enfants
Quand on achète son premier appareil photo, c'est sûrement l'exercice que l'on pratique le plus : photographier ses enfants. Ils sont proches de nous, ils grandissent très vite et nous voulons immortaliser ces instants.
Même s'il existe des solutions simples pour réussir vos portraits d'enfants, il faudra par moment vous armer de patience pour saisir l'instant décisif qui fera que la photo sorte du lot. Un 1/10 ème de seconde suffit pour réussir à saisir une ambiance, une mimique, un regard. Et 1/10 ème de seconde aussi pour la rater. En fonction de l’âge des enfants, les contraintes seront différentes et il faudra s'adapter. Dans tous les cas, la ruse sera de mise....
Votre réussite dépendra de  la capacité que vous aurez à composer une image, à trouver de nouveaux points de vue, à chercher l’originalité. Il faudra bien entendu connaître les règles de base pour ensuite mieux les contourner. Cultivez votre regard, familiarisez-vous avec votre outil, vous serez ainsi pleinement concentré sur votre sujet.
Je pars du principe que n'importe quel appareil photo peut réussir à faire de belles images. La qualité de la technologie des téléphones portables d'aujourd'hui est nettement supérieure à l'appareil sur lequel j'ai commencé il y a quelques années. Bien entendu, un équipement à l'autofocus réactif vous facilitera le travail, et un objectif lumineux vous permettra de travailler à vitesse plus rapide.

Pour bien commencer

"Le plus difficile dans la photographie est de rester simple"
Anne Guedes
Comme le dit si bien Anne Guedes (spécialiste de photos de nouveaux-nés), le plus difficile est de rester simple. Avec la technologie d'aujourd'hui, on sera tenté d'utiliser des artifices pour "améliorer" nos rendus photographiques. J'ai pris le parti de vous partager des astuces simples pour bien commencer. Toute l'importance sera porté au modèle et à réunir les conditions pour saisir les émotions qu'il dégage.  

Exemple et contexte 

Il faudra savoir prendre de la distance par rapport à sa subjectivité. Car on sait tous que chacun des parents verra ses enfants comme les plus beaux de la terre !!!!Quand j'ai acquis mon 1er APN, rappeler-vous, mon superbe Coolpix 4300 ;-), j'avais hâte de réaliser mes premières photos. Je souhaitais faire des photos simples qui paraissent naturelles, où je pouvais retrouver leur petites bouilles pleine de malice. Je recherchais avant tout l'émotion et c'est je crois que c'est ce qui caractérise mes photos aujourd'hui. J'ai donc été confronté  à différents problèmes avec ces petites bêtes sauvages que sont ces chères petites têtes blondes.............
Exemple 2 - f 2.5, 1/80 ème, 85 mm, iso 400 .
Exemple 2 - f 2.5, 1/80 ème, 85 mm, iso 400 .
Franck BOISSELIER
Contexte : Pour ce portrait d'un petit garçon de 2 ans 1/2, j'ai choisi de le saisir en plongée (par-dessus). Occupé dans son activité, j'attire son attention (je l'appelle par son prénom,plusieurs essais ont été nécessaires pour qu'il réponde). J'ai essayé de me faire oublier en alternant photo et jeux. Heureusement, les parents étaient présents pour l'occuper. 
Côté technique : ouverture de diaph à f2.5 au 80 mm pour avoir une profondeur de champ réduite, iso 400 pour permettre d'avoir une vitesse suffisante pour ne pas avoir de flou de bougé. J'aurai pu augmenter les iso car le boitier tolère largement la montée à 1600.

1- Gérer l'attention des enfants.....

S'adapter aux contraintes en fonction de l’âge des enfants :

Une des règles de base est de se positionner au niveau des yeux de votre modèle. Il vous faudra donc vous mettre à genoux (exemple 3),  voire allongé sur le sol. La gymnastique est de rigueur. Etre au  niveau des yeux vous permettra d'avoir un fond qui ne soit pas le sol ...
 Un fond uni permet de détacher le sujet : pour l'extérieur : des arbres verts, une haie ou un mur (plutôt sombre). A vous de trouver l'endroit idéal.
Exemple 3 -  F 1.8 - 1/125 ème -  iso 400
Exemple 3 - F 1.8 - 1/125 ème - iso 400
Franck BOISSELIER
Pour les enfants de 0 à 2 ans :
Les nouveaux-nés sont plutôt calmes (80 % de sommeil)  et ils vous sera aisé de les positionner comme bon vous semble pendant leur sieste. Il vous faudra donc chercher la bonne composition et trouver un endroit bien éclairé (et chauffé). Une fenêtre (par temps clair) peut suffire à apporter la lumière nécessaire. Pour les plus grands, utiliser des accessoires pour capter leur attention : peluches, jouets etc. Mais soyez réactif et rapide car un enfant de cet âge perd vite patience, risque de faire la grimace et ne plus se prêter au jeu.

Pour les enfants de 2 ans à 6 ans : 
A cet âge, ça bouge dans tous les sens. Le temps de disponibilité de l'enfant est réduite. Il faudra donc alterner les activités. Sur un tapis de jeux, vous pouvez vous asseoir ou vous allonger et attendre le moment idéal. Il pourra être porté dans les bras d'un des parents (exemple 1). Dans tous les cas, il faudra trouver une occupation et vous faire oublier à ses yeux.

Au delà de 6 ans : Même si l'exercice parait plus facile du fait que l'enfant soit plus mature, il faudra tout de même une phase de mise en confiance. Montrez lui l'appareil, montrez lui le résultat sur l'écran de contrôle. Au départ il pourra avoir tendance a vouloir faire des grimaces, laissez le faire (avec le numérique ce n'est pas un problème, on peut supprimer facilement les photos), puis il commencera à se prendre au jeu. Jouez avec lui, discutez avec lui de sa journée, de ses camarades de classe, de sa maîtresse, de ses jouets préférés, de sa commande au Père-Noël etc .... Faites lui oublier le contexte : les photos seront d'autant plus spontanées et naturelles.

2 - Cadrage - Composition d'image

Vous ne prenez pas une photographie, vous la faites " 
Ansel Adams - Photographe
exemple 4 - f 9 - 1/100 ème - 55 mm - iso 100
exemple 4 - f 9 - 1/100 ème - 55 mm - iso 100
Franck BOISSELIER
Maintenant que vous avez réussi à trouver le moyen de divertir vos modèles et d'attirer leur attention,  il va falloir passer à l'action : prendre les photos.
Pour ma part, j'ai effectué beaucoup de tests. Les meilleurs résultats ont toujours été de cadrer serré. J'aime remplir l'essentiel de la photo avec le modèle, que son expression jaillisse de l'image. 

Pour vous faciliter la tâche ! Règle des tiers ..

Conseil n°1 :n'utilisez pas votre zoom.Pour les possesseurs de compact ou de réflex, même si votre boitier est monté d'un zoom, ne l'utilisez pas !!!  Sélectionner une focale : de 70 mm à 120 mm (voire 50 mm) , et ne la changer plus pendant votre 1 ère phase de photos. Puis changez à nouveau de focale pendant votre 2 ème phase de prise de vue, etc.... Pourquoi ? pour vous concentrer sur l'essentiel : la composition de l'image. Au départ,  pour ne pas s'éparpiller dans les possibilités de choix offerts, je vous conseille de bouger, d'avancer ou reculer, penchez vous, mettez vous à genoux, trouvez des solutions pour dessiner et construire l'image que vous souhaitez.
Une technique de base est la règle des tiers : divisez votre cadre en 3 parties sur la largeur et 3 parties sur la longueur. Les intersections de ces droites donnent les points forts de l'image. Faites superposer un élément important de votre modèle (en général les yeux) sur un de ces points. Laissez l'espace du haut à la fuite du regard. 
Lecture : naturellement, quand vous regardez une image, votre regard  définit un sens de lecture. Cela doit se faire naturellement, sans être perturbé par des éléments qui attirent l'attention.
Exemple 5 - f 4 - 1/80 ème - 70 mm - iso 2000
Exemple 5 - f 4 - 1/80 ème - 70 mm - iso 2000
Franck BOISSELIER
Exemple 6 - f 4 - 1/80 ème - 85 mm - iso 200
Exemple 6 - f 4 - 1/80 ème - 85 mm - iso 200
Franck BOISSELIER
Dans cet exemple, je me suis allongé par terre. Après discussion, jeux, mise en confiance, petit réglage technique (pour avoir une vitesse suffisante),  j'ai pris quelques photos et hop.. Celle ci me convenait, l'expression était naturelle et fidèle à cette petite fille.

Isoler le sujet du fond

Faites le ménage :N'oubliez pas de regarder l'arrière plan !! Au moment de choisir le lieu de prise de vue, observez l’arrière plan et enlevez tout ce qui gène. 
Exemple 7 : utilisez les moyens à votre disposition. Ci contre, j'ai utilisé les voiles rideau de la fenêtre. 2 avantages : je profite de la lumière douce et naturelle de la fenêtre et d'un fond uni.

Exemple 1 : la petite fille était dans les bras de sa maman. Le mur du fond uni permet de ne pas attirer l'attention et de bien faire ressortir le modèle.
Exemple 5 : Le résultat n'aurait pas été le même si le sol avait été fortement éclairé. L'enfant se détache bien du fond.
Exemple 6 : le sujet éclairé par une lumière naturelle de coté, le fond de la pièce devient noir.

Exemple 7 - f 3.5 - 1/30 ème - 50 mm - iso 200
Exemple 7 - f 3.5 - 1/30 ème - 50 mm - iso 200
Franck BOISSELIER

3 - Côté technique

La culture pour un photographe est bien plus importante que la technique "
Gisèle Freud - Photographe
Je vous expose volontairement  en dernier, le chapitre sur le matériel. Je pense que l'essentiel tient à la composition, à la gestion de la lumière, à votre capacité a gérer votre modèle, à vous positionner par rapport à lui. Je vous rappelle que mon premier APN fût un Nikon Coolpix 4300 pfffff, ne vous moquez pas.  (à l'heure actuelle, on peut en rire.... votre téléphone portable fait largement mieux).
Néanmoins, je ne vais pas "cracher dans la soupe", le matériel récent vous facilitera le travail. Les réflexes vous permettront d'être plus réactif. La qualité des objectifs réflexes est indéniable et vous permettra de faire des agrandissements GÉANTS
En attendant d'investir, des compacts a prix abordables (150 -200 €) permettent de faire de très très belles photos.
Histoire de la photographie !!!!
Histoire de la photographie !!!!
En règle générale, opter pour une focale entre 50 mm et 120 mm, vous obtiendrez des flous d'arrière plans beaucoup plus jolis. Vous pourrez vous permettre de vous éloigner de votre sujet, et d'avoir une profondeur de champ plus réduite.

Réduisez la profondeur de champ 

Autant que possible et en fonction de votre matériel, optez pour une profondeur de champ la plus réduite possible pour isoler votre sujet du 1 er plan et de l'arrière plan. Cela permettra de donner beaucoup plus d'intensité au sujet.
Pour les photophones (téléphones  mobiles avec appareil photo intégré) : 
-La taille des capteurs ne permet pas d'obtenir de petites profondeurs de champ. (quoique certaines appli permettent d'en recréer une "fausse". )
-L'attention sera portée sur la composition, le cadrage.
-Attention, les capteurs cadrent très large. Il sera difficile d'isoler le sujet dans son environnement.

Pour les compacts
-Zoomez jusqu’aux alentours de 80 - 100 mm.
-Diaphragme : Si possible priorité ouverture : réglez le  sur le chiffre le plus petit (ouverture maxi ). 
-Vitesse : Assurez-vous d'avoir une vitesse suffisante > 1/80 si le sujet ne bouge pas et >1/125 si le sujet bouge. 
-Iso : Et augmentez les si la vitesse n'est pas assez rapide. En général, les compacts gèrent moins bien la montée en iso. Allez y doucement.
Pour les réflexes : 
 -Préférez les focales fixes  50 mm ( sur APSC = 75 mm) ou 80 mm (APSC= 120 mm). 
-Diaphragme : Priorité ouverture : réglez sur le chiffre le plus petit (attention tout de même que votre sujet soit net partout ou presque). 
 -Vitesse : Assurez vous d'avoir une vitesse suffisante > 1/80 (par sécurité, faites quelques tests) si le sujet ne bouge pas et >1/125 si le sujet bouge. 
 -Iso : Et augmentez-les si la vitesse n'est pas assez rapide. Sur un réflex, la montée en ISO est mieux supportée, donc n’hésitez pas afin d'avoir une vitesse supérieure.

L'éclairage : la lumière

OUBLIEZ LE FLASH INTEGRE
Flash Cobra
Flash Cobra
On ne peut pas parler "photo" sans aborder le sujet de la lumière. C'est elle aussi qui donnera le relief nécessaire à vos images. 

Une photo est en 2 dimensions. Pour que notre cerveau puisse recréer la 3 ème dimension, il faut simuler la profondeur. Comment ? Avec des ombres sur les visages et les vêtements. Le plus simple est d'être proche d'une fenêtre (attention à ne pas mettre le modèle dans le soleil, ce qui amènerai une lumière trop forte) et de positionner votre sujet de 3/4 ou de 1/2  par rapport à la direction de la lumière.

Oubliez le flash intégré qui dirige la lumière de face et atténue les reliefs. Sur aucune de mes photos, je n'utilise le flash intégré (pourquoi ? parce que je n'en ai pas :-) ). 

J’utilise un flash cobra (cas de sujets statiques) que je peux commander à distance. Cela permet de le placer de coté à 45° et en hauteur à 45°. (exemple 8 et 9). Idem pour la fenêtre, placez votre sujet de coté par rapport à la fenêtre de façon à voir totalement un coté de son visage et partiellement de l'autre coté.
Réflecteur blanc et argenté
Réflecteur blanc et argenté
Accessoire utile : le réflecteur. A l'opposé de la source de lumière, vous pouvez disposer un réflecteur qui, comme son nom l'indique, réfléchira la lumière sur la partie opposé du visage qui se trouve généralement moins éclairé. (exemple 8 et 9). (Exemple 7 : le rideau fait office de réflecteur). Vous pouvez aussi bricoler un panneau blanc, ou disposer un drap blanc.

En conclusion

Amusez-vous - Faites preuve d'originalité

L'essentiel est de prendre du plaisir avec les modèles. Cela se verra d'autant plus sur la photo. Il faut oser ne pas se prendre au sérieux pendant quelques temps et faire preuve de créativité et d'originalité. Les enfants adorent sortir de leur rôle d'enfants sages. 
Dans les exemples 8 et 9, j'ai utilisé un flash cobra (a gauche) surmonté d'un parapluie blanc pour simuler une lumière douce (type fenêtre) et positionné un réflecteur sur la droite.

Exemple 8 : j'ai simulé des réglages sur mon appareil photo, et profitant d'un moment ou les enfants se sont relâchés, j'ai pris la photo.
J'aime beaucoup cette photo 8 par l'expression qu'elle en dégage. Les mains du petit garçon qui protège son doudou, son air inquiet...
Exemple 8 - f 16 - 1/125 ème - 50 mm - iso 100
Exemple 8 - f 16 - 1/125 ème - 50 mm - iso 100
Franck BOISSELIER
Exemple 9 - f 16 - 1/125 ème - 50 mm - iso 100
Exemple 9 - f 16 - 1/125 ème - 50 mm - iso 100
Franck BOISSELIER
Les avis sont partagés :
OK , vous n'êtes pas obligés de vous lâcher à ce point là. Ce n'est pas ce que l'on attend de nos chères têtes blondes. :-)

Exemple 10 : Peu après,  durant la séance, le même garçon s'est enfin calmé.... ouf... 
exemple à ne pas reproduire. :-)
exemple à ne pas reproduire. :-)
Franck BOISSELIER
Exemple 10 - f 4 - 1/125 ème - 105 mm - iso 250
Exemple 10 - f 4 - 1/125 ème - 105 mm - iso 250
Franck BOISSELIER

L'essentiel est de se faire plaisir, d'essayer des cadrages, d'essayer des réglages et d'essayer encore. L'avantage du numérique est de pouvoir apprendre par l'exemple. Donc profitez-en .....

Pub Facebook fd blc
N'oubliez pas : même si la photo se pratique souvent seul, l'échange est essentiel, partager vos impressions et vos commentaires ci dessous. 

 A bientôt. 

Franck BOISSELIER

Vos réactions (12)

Écrire un commentaire

Super Extra !!!

par Chris , il y a 4 ans

Je voudrais donner mon impression sur la photographie enfantine.
Le plus souvant, quand on photographie un enfant, il a tendance de se faire bouger.
Il faut beaucoup de patience pour arriver à photographier un enfant.
Fritz PALANQUET

par Fritz palanquet , il y a 2 ans

Trop bien!!!

par Sandrine , il y a 4 ans

attendrissant,ça donne envie de se mettre à la photo...:)

par Bouloux , il y a 4 ans

J'adore leurs regards...attendrissants ou espiègles. Bravo !!!

par A supprimer , il y a 4 ans

Très beau ! Pour tous celles et ceux qui ne veulent plus d'enfant au vu de l'état de la planète !

par Alain , il y a 4 ans

Top, très intéressant !

par tabellefille , il y a 4 ans

Bravo et merci...

par Leonie , il y a 3 ans

Pour moi ce sera mes ...arrières petits enfants !! (quatre pour le moment )
Hé oui !!
Merci pour ce tuto

par Denis , il y a 3 ans

merci, ouf... que c'est dur de prendre des enfants merci pour tout ces conseils

par Claude , il y a 2 ans

Oui effectivement cela demande un peu d'entrainement.

par Franck , il y a 2 ans

Pas de pdf à charger ? Ainsi je pourrais lire dans les transports en commun ....

par Louis , il y a 2 ans

tes photos sont sublimes merci pour ces conseils si avisés

par Chantal , il y a 2 ans

Merci Chantal..

par Franck , il y a 2 ans

L'expression la plus imple...dans la simplicité...n'est-elle pas la plus sensible , la plus efficace...
Merci

par georgesarmand , il y a 2 ans

simple et naturelle pour moi sont les plus belles ...

par Franck , il y a 2 ans

Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Le nombre d'Or

La leçon par l'exemple - A la plage avec mon Smartphone.