Établir un contact

Critique 1

8 étapes simples pour réussir ce portrait de rue.

On dit que le voyage forme la jeunesse. On dit que le voyage ouvre les esprits. 
Alors quand je décide d'emmener mon appareil photo en vacances, mon premier reflex est de m'approcher au plus près de la population. Je me suis rendu en Thaïlande au mois de décembre. Atterrissage à Bangkok pour une visite de trois jours. Puis heureux de m'échapper de cette immense cité bruyante, je me suis rendu pour quelques jours, au calme, dans les îles. J'ai ensuite rejoins les montagnes au Nord du pays. 
J'aime les ambiances des grandes villes, le sourire des habitants (quand ils sourient). Je me suis exercé à l'exercice de la photo de rue. Mon intention était de restituer ce qui caractérise cette ambiance si particulière à Bangkok. C'est la première fois que je vais en Asie. On m'a parlé de l'accueil chaleureux des Thaïlandais. Et c'est vrai qu'ils ont le sourire. Toujours prêt a rendre service. même si certain service leur apporte une commission. Mais bon, c'est le jeu, je suis un touriste et le chauffeur de Tuk Tuk trouvera toujours un moyen de dépenser mon argent. Mais un simple "non merci" suffira à indiquer mes intentions. A aucun moment, je ne me suis senti en insécurité dans cette mégapole de 10 millions d'habitants. 

Que photographier ? L'intention du photographe. 

Portrait de rue réalisé au Sri-Lanka
Portrait de rue réalisé au Sri-Lanka
Franck Boisselier
En photographie, je pars du principe que l'intention du photographe est plus importante que toute autre chose. 
Quel est mon intention quand je décide de réaliser des photos ? 
Qu'est ce que je vais bien pouvoir rapporter de ce périple ? 
Dans un premier temps, je me suis dit que je continuerai à réaliser des portraits de rue. Oui, des portraits de personnes ordinaires dont le visage m'évoque le pays que je visite. J'avis déjà, 2 ans auparavant, commencé ce type d'exercice au Sri-Lanka. 
Et c'est apparu être un très bon exercice. Il permet de prendre confiance en soi et d'aller franchement au contact des gens. 
Je conseille à tout le monde de s'essayer a ce type d'exercice : les portraits de rue. Vous y trouverez 2 avantages : 
1- réaliser de superbes photos souvenirs de la population locale.
2- point de départ d'une discussion et d'un échange inoubliable.
Vous créerez des liens et des souvenirs inoubliables. 
Au hasard de mes déambulations dans la ville, j'ai pris contact avec la population et j'ai réalisé quelques portraits. J'avais dans l'intention de continuer la série de portraits au cadrage serré. J'ai donc focalisé mon attention sur les gens dans la rue, dans les boutiques, dans les transports en commun, et même ceux qui attendaient à l’arrêt de bus. Bref, mes yeux étaient en alerte maximum. Il fallait que je trouve quelqu’un qui attirerait mon attention. 

Au hasard des rencontres

En sortant d'un temple que je venais de visiter, une pause s'imposait. Une boisson fraîche en terrasse permet de se reposer et de décider du prochain itinéraire. 
J'ai remarqué des personnes dans une boutique. L'avantage, dans les pays chauds, est que tout se passe dehors : les étales sont ouvertes, les cuisines des restaurants sont sur la rue, il est donc facile de rentrer en contact. Un seul sourire suffit bien souvent. 
cliquez sur les images pour les visionner en grand
Photo 1 : Juste assis derrière cet homme, la femme se tient assise.
Photo 1 : Juste assis derrière cet homme, la femme se tient assise.
Franck Boisselier
Photo 2 : Le sourire permet d'instaurer un climat de détente.
Photo 2 : Le sourire permet d'instaurer un climat de détente.
Franck BOISSELIER
Photo 3 : Cette femme é retenue toute mon attention
Photo 3 : Cette femme é retenue toute mon attention
Franck Boisselier
Photo 4 : Juste assis en face de la dame
Photo 4 : Juste assis en face de la dame
Franck Boisselier
En passant devant ce magasin, j'ai remarqué ce groupe de personnes. Puis caché derrière l'homme à lunettes (photo 1) , cette femme était assise tranquillement et tout ce petit monde discutait. Armé de mon plus beau sourire, et d'un geste montrant mon appareil photo, je sollicite leur approbation pour les prendre en photo. Tout de suite, des rires apparaissent sur les visages (photo 2). J'imagine qu'ils se demandent ce que je peux bien leur trouver d’intéressant. 
Bref, quelques déclenchements par ci, d'autres par là, je me rapproche de cette femme. La lumière est idéale, elle lui caresse le visage de coté (photo 3). Je réalise quelques photos de face puis un peu gênée, elle tourne la tète vers la lumière (photo 5)....  très bonne idée... la lumière est encore plus belle, elle débouche le coté de son visage dans l'ombre. C'est parfait. Je déclenche encore deux ou trois fois. 
Et je crois que c'est ok, j'ai ma photo. Il n'aura suffit que quelques minutes pour réaliser e portrait. 
Photo 5 - Portrait de rue réalisé à Bangkok.
Photo 5 - Portrait de rue réalisé à Bangkok.
Franck Boisselier

Quelques conseils pour réussir vos portraits de rue.

D'après vous, quelles sont les difficultés dans la réalisation de ce genre de photo ?
  • Sont-elles techniques ?
  • Faut-il avoir un objectif hors de prix ?
  • Faut-il posséder un appareil plein format ?
  • Puis-je réaliser ce portrait avec un téléphone portable ?
Vous vous en doutez surement mais je fais parti de la famille de ceux qui pensent que ce n'est pas le matériel qui fait le photographe. Votre intention est primordiale. Votre envie, votre expérience et la maitrise de votre outil vous donneront les clés de la réussite. 
Souvent, certains d'entre vous me demande comment j'approche les gens ? Vous pensez qu'il y a des secrets ? 
- Le secret : c'est d'être toujours bienveillant et armé de son sourire. Dans 90% des cas, les personnes se laisseront photographier. Je n'ai eu que quelques refus pendant ce voyage. Mais je sais que mon expérience grandit et au fur et à mesure, ma pratique s'affine et se perfectionne. J'ai donc hate de renouveler l'expérience.

Les 8 étapes : 

La recette pour une telle photo : 
1- Un sujet qui vous interpelle.
2- des sourires pour susciter l'échange.
3- Une douce lumière de coté.
4- Se placer au niveau des yeux de votre sujet.
5- Un arrière plan dans l'ombre est idéal.
6- Une expression mystérieuse.
7- Un objectif à portrait est idéal, permet une faible profondeur de champ et restitue une esthétique très poétique.
8- Et un peu de hasard et de chance : votre rôle sera de la saisir.
MG 9915
Franck BOISSELIER

Et vous, vous sentez-vous capable maintenant ? Tentez l'expérience.

Franck HD 3 3 Zerudi 72 dpi 1500
A bientôt.
Franck

Vous souhaitez prendre du plaisir en photographie, je vous partage mon expérience. Inscrivez-vous ci-dessous et recevez vos guides photos gratuitement.

Pub Facebook fd blc 2f7ac

Autre article qui pourrait vous intéresser : Comment approcher des enfants inconnus dans la rue et les faire sourire ?

Lisez l'article sur : "Comment entrer en contact avec des enfants dans la rue ? Cliquez sur l'image.
Nouveau commentaire


Flux RSS des commentaires

Établir un contact

Critique 1